logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

3 conséquences du diabète chez la femme enceinte


Plusieurs soucis de santé peuvent apparaître au cours d’une grossesse. L’organisme est chamboulé, ce qui peut entraîner certains dysfonctionnements qui n’auraient pas lieu en temps normal. Parmi ces problèmes de santé liés à la grossesse, on trouve le diabète gestationnel. Au Canada, il concerne environ 4 % des grossesses, sachant qu’une femme peut en souffrir durant une grossesse, mais pas pendant une autre. Bien sûr, le diabète gestationnel présente des risques aussi bien pour la maman que pour le bébé. Voici donc 3 conséquences du diabète chez la femme enceinte :

Faire de l’hypertension

Le premier risque lié au diabète pendant la grossesse est le développement d’une hypertension. Or une pression artérielle trop élevée présente des risques pour la mère comme pour l’enfant.

Les risques de fausse-couche sont plus élevés, de même que les risques d’accouchement prématuré. Puis au moment de l’accouchement, une tension trop haute peut être dangereuse et engendrer des complications.

Souffrir de prééclampsie

Par ailleurs, l’hypertension peut se transformer en prééclampsie. Arrivant à partir de la vingtième semaine de grossesse, ce phénomène combine de l’hypertension et une protéinurie (excès de protéines dans les urines).

Concrètement, une prééclampsie peut causer des gonflements des mains et du visage, une prise de poids excessive, des maux de tête, des troubles de la vision et des douleurs en haut du ventre. Des complications beaucoup plus graves peuvent aussi survenir : convulsions, décollement placentaire, rupture du foie, décollement de la rétine, hémorragie cérébrale, insuffisance rénale, etc.

Pour éviter ces complications, surveillez donc votre tension ; mieux vaut être suivie dans un laboratoire privé de qualité.

Développer un diabète de type 2 après la grossesse

Un troisième risque pour la femme enceinte atteinte de diabète gestationnel est de devenir diabétique après sa grossesse. En effet, des études ont montré que les risques de développer un diabète de type 2 augmentaient considérablement chez les patientes ayant souffert de diabète gestationnel.

Contrairement au diabète de type 1 (lorsque le pancréas ne sécrète pas d’insuline), celui de type 2 se caractérise par une mauvaise utilisation de l’insuline. En conséquence, la personne souffre d’hyperglycémie chronique, ce qui peut entraîner des problèmes cardiovasculaires, des douleurs, de l’insuffisance rénale voire une perte de la vue.

Conclusion

Les femmes enceintes doivent impérativement être suivies de près pendant leur grossesse, tant pour leur bien que pour celui de leur bébé.


___________________________________

publié le 2019-02-19 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution