logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

Les débouchés inattendus pour les filières littéraires


Longtemps considérées comme la voie royale, les sciences ont supplanté les Lettres au motif que les débouchés sur le marché de l’emploi étaient restreints. De fait, la majorité des étudiants ayant obtenu leur bac littéraire ont poursuivi leurs études dans le supérieur, et ils ont eu raison: les littéraires sont devenus en effet un véritable vivier pour les entreprises. Explications.

 Les métiers les plus attendus

Les débouchés les plus classiques pour les littéraires sont les métiers de la création, des arts, de l'enseignement et de l'information. Les étudiants trouvent donc du travail dans: 

- les organismes publics et culturels, notamment dans le réseau scolaire ou la gestion d'organismes culturels;
- le secteur de la création  avec le métier d'écrivain par exemple, le métier de scénariste  pour ceux qui s'inscrivent à une formation de cinéma à Montréal  et les métiers du livre (édition, librairie, bibliothèque...).
- le secteur de l'information (journaliste, critique littéraire, archiviste, documentaliste, traducteur..).

Mais les littéraires peuvent aussi s'orienter vers le droit ou les sciences humaines (psychologie, sociologie, archéologie, histoire entre autres.). Ils sont également très prisés par les écoles d'orthophonie (formation en rééducation du langage, prise en charge des troubles de l'apprentissage ou encore acquisition du raisonnement logique).

 Des compétences recherchées par le monde de l'entreprise
Les capacités d'analyse, de synthèse et d'argumentation, l'aisance dans la rédaction et la communication des littéraires sont de plus en plus recherchées par le monde de l'entreprise.
Ils peuvent ainsi occuper des postes très variés. 

  1. Dans le secteur de la communication par exemple, l'essor du commerce sur internet exige des contenus originaux et de qualité pour séduire la clientèle, promouvoir une marque et se démarquer de la concurrence. Le métier de rédacteur web, en agence ou en indépendant, se développe. Celui de traducteur également, les entreprises ont en effet compris qu'une traduction littérale des contenus ne tenant pas compte des spécificités culturelles locales était catastrophique en termes de marketing.
  2. Dans le secteur du big data, les étudiants ayant acquis en parallèle des compétences en informatique peuvent occuper des postes en data journalisme, fouille d'opinions, collecte et conservation des productions web, création de scénarii pour la conception de jeux vidéo.
  3. Dans le secteur des nouvelles technologies, de plus en plus de littéraires sont aussi recherchés: ils occupent désormais des postes de chef de projet web, de gestionnaire de réseaux sociaux, ou encore de spécialiste en référencement

La formation universitaire est un gage d'autonomie pour les entreprises, les étudiants y ont développé une capacité de réflexion qui leur permette d'observer tout en s'interrogeant au lieu d'agir de façon automatique, une compétence précieuse.


___________________________________

publié le 2019-05-21 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution