logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

Les pièges à éviter lors de l’achat de votre premier condo


Les pièges à éviter lors de l’achat de votre premier condo

Vous souhaitez vous établir à Montréal pour jouir des activités qui y ont lieu ou pour mettre la main sur une offre d’emploi alléchante? Un condominium bien situé, voilà ce qu’il vous faut. Consultez une liste complète de condos neufs à Montréal et trouvez la perle rare qui conviendra parfaitement à votre nouveau style de vie. C’est fait? Parfait! Maintenant, avant de signer, assurez-vous de ne pas tomber dans l’un de ces pièges et à vous les clés!

Piège no 1 : Ne pas évaluer les frais de condo        
Vous achetez une copropriété neuve? Il est normal que les frais de condo mensuels servant à couvrir les dépenses communes et les travaux d’entretien de l’édifice soient moins élevés qu’une ancienne construction. Toutefois, assurez-vous que ces cotisations ne soient pas trop basses et qu’un minimum de 5 % de ce montant soit versé dans le fond de prévoyance. Autrement, vous pourriez  voir vos frais de condo augmenter du jour au lendemain afin de permettre des réparations nécessaires qui n’ont pas pu être couvertes par le fond de prévoyance. Vous avez déjà assez de dépenses comme ça, non?       

Piège no 2 : Ignorer les règlements de copropriété           
Vous avez si hâte d’acquérir votre nouveau condo qu’aucun obstacle ne semble pouvoir ébranler votre décision… jusqu’au jour où vous devez vous départir de votre animal de compagnie ou de votre barbecue, tous deux interdits. À la différence d’une maison unifamiliale, l’achat d’un condo vient avec certaines obligations nécessitant une bonne réflexion de votre part.

Afin d’éviter les « je ne savais pas », portez attention à la déclaration de copropriété ainsi qu’aux procès-verbaux des dernières réunions du conseil d’administration. Ces documents contiennent tout ce que vous devez savoir : les règlements, les préoccupations des locataires, les attentes, etc. Comme tout contrat, il importe de le lire avant de le signer! 

Piège no 3 : Ne pas consulter la police d’assurance         
Si votre logement prend feu est-ce que le bâtiment est assuré pour une valeur à neuf? Votre ami se blesse en descendant les escaliers, votre syndicat possède-t-il une assurance civile? Avant l’achat, soyez certain de connaître ce qui est protégé et pour quel montant! Sans quoi, un sinistre touchant l’immeuble pourrait en plus de vous coûter cher, vous faire regretter votre choix.

Piège no 4 : Tenir l’entretien du condo pour acquis
Tondre la pelouse et déneiger la cour sont maintenant des responsabilités du passé pour ceux ayant décidé d’emménager dans un condo. Le rêve vous dites? Oui, mais pour éviter qu’il vire au cauchemar, assurez-vous de consulter le guide d’entretien de votre condo contenant les composantes de l’immeuble (toiture, fenêtres, ascenseur, fondation, etc.) et les actions mises en place pour garantir leur entretien et/ou leur remplacement. Il s’agit d’un bon indicateur pour déterminer si le conseil d’administration de votre immeuble prend à cœur l’entretien et la valeur de votre investissement. Personne n’a envie de devoir patienter des mois avant que quelqu’un vienne réparer son évier.


___________________________________

publié le 2016-12-20 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution