logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

Vous devez passer une colposcopie : de quoi s’agit-il exactement?


Vous devez passer une colposcopie : de quoi s’agit-il exactement?

En tant que femme, le test Pap n’a plus aucun mystère pour vous. Toutefois, comme tout examen, il peut parfois révéler des anomalies qui nécessitent des recherches approfondies se traduisant dans ce cas précis par une colposcopie. Un terme médical qui suscite nécessairement des questions : Est-ce nécessaire? Vais-je avoir mal? Quels sont les résultats possibles? Toutes des questions affolantes qui, une fois répondues, laisseront place au calme.

Pourquoi ai-je des cellules anormales?

Elles sont généralement causées par le virus du papillome humain (VPH). Quiconque ayant une vie sexuelle active peut contracter le virus. L’utilisation du condom diminue les risques de contamination sans les éliminer complètement.
Avant de paniquer, sachez qu’il existe plusieurs types de VPH. La plupart d’entre eux provoquent des infections qui disparaissent d’elles-mêmes. Toutefois, la formation de lésions précancéreuses constitue également une possibilité. Si elles ne sont pas traitées, un cancer peut en découler.

Une colposcopie pour permettre de trier les anomalies détectées au test Pap
représente donc la réponse à cette nouvelle question à laquelle ni vous ni moi ne pouvons répondre.

Comment se déroule une colposcopie?

Comme lors d’un test Pap, un spéculum est inséré dans le vagin pour en écarter les parois et rendre le col visible. Le médecin peut à ce moment décider de refaire un test Pap. Il applique ensuite une solution d’acide acétique (vinaigre) sur le col qui blanchira les cellules atypiques. Il sera alors plus facile pour le médecin de les dissocier de celles qui sont normales. Suivra ensuite l’observation de la région à l’aide d’un microscope positionné hors du vagin. S’il croit voir des cellules suspectes, votre médecin procédera alors à une biopsie du col de l’utérus pour en prélever un échantillon de tissu qui sera ensuite analysé au laboratoire.

Est-ce douloureux?

Soyez sans crainte, les sensations ressenties durant la colposcopie sont très semblables à celles éprouvées durant le test Pap, c’est-à-dire un léger inconfort souvent dû au stress. Si une biopsie s’avère nécessaire, la douleur se compare à des crampes menstruelles et de petits saignements peuvent être observés.

Que se passe-t-il après l’examen?
Si vos résultats sont normaux, vous n’aurez qu’à refaire l’habituel test Pap l’année suivante. Dans le cas contraire, votre médecin vous recommandera soit :

  • Un suivi de colposcopie pour s’assurer de la stabilité ou de la guérison des cellules anormales;
  • Un traitement s’il juge que les cellules sont inquiétantes.

Le traitement prescrit dépendra de votre cas ainsi que les services offerts dans votre région :

  • Le traitement par anse diathermique (ou LEEP) utilise un petit fil de métal pour enlever les cellules anormales par un faible courant électrique;
  • Le laser permet de brûler les cellules atypiques se trouvant dans une zone du col qui sera préalablement gelée;
  • La cryothérapie se fait à l’aide d’une sonde de congélation qui éliminera les cellules par le froid;
  • La conisation à lame froide se fait dans une salle opératoire à l’hôpital puisqu’elle nécessite une anesthésie générale et l’utilisation d’un scalpel pour retirer un échantillon de tissu de forme conique au niveau du col utérin.

___________________________________

publié le 2016-12-19 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution