logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

2 sports à risques à considérer pour les enfants


Il est reconnu que le sport favorise le développement physique et psychologique des enfants. Il lutte contre l’obésité, canalise l’agressivité et l’attention, développe les habiletés cognitives, stratégiques et sociales. Par sports à risques, on entend ceux qui sont susceptibles de générer plus d’accidents, mais aussi des troubles psychologiques induits par la pression de la réussite ou la diminution de l’estime de soi en cas d’échecs répétés. Voici deux types de sport ou plutôt deux ensembles de pratiques sportives à appréhender avec prudence.

Les sports de haut niveau

Les sports de haut niveau nécessitent un investissement total, et les risques sont justement liés à des entraînements excessifs. Ils entraînent des pathologies de surmenage quand le nombre d’heures d’entraînement atteint jusqu’à plus de 25 heures par semaine. Or ses effets sont délétères sur la croissance, en particulier sur le développement osseux. On observe en effet l’apparition d’ostéochondrites, une anomalie de la croissance des os et du cartilage.

Sur le plan psychologique, l’enfant ou l’adolescent cherche sans cesse à repousser ses limites pour atteindre l’excellence, son implication dans le sport devient excessive par rapport au reste, les études en particulier. Parmi les troubles observés, citons la dysthymie, un épisode dépressif dont les symptômes se manifestent par la perte de l’appétit, des insomnies, de la fatigue, une perte d’estime de soi et des troubles de l’humeur. Des troubles d’adaptation en réaction à un évènement stressant peuvent également survenir.
L’idéal serait de ne pratiquer qu’un seul sport et de se limiter à autant d’heures d’entraînement que d’années d’âge (8 ans, 8 heures grand maximum).

Les sports de combat

Les sports de combat, comme la boxe ou les arts martiaux, mais aussi les sports de contact (le rugby, le football) constituent des risques au niveau dentaire. A ceux-là, il faut ajouter le skateboard, le vélo et la trottinette en raison des risques de mauvaises chutes. Une dent cassée est l’accident qui se produit le plus fréquemment chez les enfants. Dans ce cas, il faut impérativement conserver le bout de dent cassée dans la bouche et aller en urgence dentaire à Laval. Dans tous les cas, en cas de chute ou de choc, il faut toujours consulter un dentiste pour détecter une lésion éventuelle.

La meilleure prévention contre les accidents est de porter une protection. Un protège-dents thermomoulable est recommandé pour épargner les dents, les lèvres, les os et les gencives.


___________________________________

publié le 2019-06-18 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution