logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

5 conseils pour améliorer la productivité d'une PME orientée B2C


La PME moderne, ou PME 2.0 en langage branché, n'est plus confrontée à des défis insurmontables dès lors qu'elle accepte de se tourner vers la très longue liste d'améliorations offertes par l’avènement des technologies de l'information. Intégrer les outils existants permet de consacrer son temps de travail sur des tâches plus productives.

1. Simplifier les opérations courantes grâce à la technologie

Nul besoin de rappeler que les progrès technologiques sont là pour optimiser certaines tâches et gagner du temps. Pour la PME 2.0, aucun des points ci-dessous ne devrait lui être étranger. Voici donc une liste non exhaustive de points sur lesquels vous pouvez vous poser la question de savoir s'ils ont bien été intégrés dans vos opérations courantes :

  • une consultation régulière des catalogues des bonnes pratiques,
  • une plateforme web adaptée à chaque support (téléphone, tablette, PC, etc.)
  • des achats en ligne facilités auprès des fournisseurs
  • des systèmes de contrôle des stocks intelligents
  • automatisation des tâches rébarbatives
  • sous-traitance des tâches énergivores ou chronophages via des plateformes en ligne réunissant des spécialistes

De plus en plus de travaux peuvent être automatisés grâce aux technologies récentes d'apprentissage statistique (Machine Learning) et aux immenses bases de connaissances apportées par les mégadonnées (Big Data). Ces améliorations dans les processus courants ne doivent plus effrayer les PME modernes qui ont à disposition une palette complète d'outils de premier ordre et des prestataires prêts à personnaliser leur offre.

2. Satisfaction client : penser aux sondages

Lorsqu'une entreprise est en relation directe avec ses clients, elle se doit de sans cesse mesurer l'indice de satisfaction de ses services et de ses produits. Pour cela, il existe des applications qui permettent de créer un sondage de satisfaction client afin d'implémenter un système de notation personnalisé de manière simple et rapide.

Ne forcez pas vos clients à répondre, mais offrez-leur cette possibilité. Généralement, ils aiment donner leur avis. Les résultats vous permettront d'identifier si un poste est défaillant ou de visualiser où vous pourrez améliorer votre productivité.

3. Une présence déterminante sur les réseaux sociaux

Votre présence sur les réseaux sociaux en qualité de PME orientée client réunit les deux points précédents : une utilisation efficace des nouvelles technologies et un lien direct avec vos consommateurs.

La liste des réseaux sociaux les plus populaires de nos jours, selon GlobalWebIndex et hors Asie, se résume grossièrement à 5 plateformes : Facebook, Twitter, YouTube, Google (Hangouts, Google+ et autres) et Snapchat. Selon les régions géographiques, certaines applications, comme WhatsApp, Pinterest ou Instagram, peuvent éventuellement se disputer les 4e ou 5e places, mais les 3 champions ne varient guère. Si votre établissement n'est pas présent ni régulièrement en contact avec les utilisateurs de ces 3 plateformes, vous êtes déjà considéré comme en retard d'un bon siècle.

4. Embrassez le monde du M-commerce

Les meilleurs succès d'applications mobiles mettent en lumière plusieurs éléments de bonnes pratiques, par exemple les récents Mobile-To-Store ou Drive-To-Store. Les infrastructures commerciales bénéficiant d'un fort potentiel d'achat en magasin ont tout intérêt à ce que leur application mobile incite le client à se déplacer et à réaliser sur place la décision d'achat.

Une utilisation de plus en plus fréquente des technologies récentes mêle message poussé (Push Mail), réseaux sociaux et géolocalisation. Lorsqu'un client potentiel inscrit sur une plateforme donnée passe à proximité de votre magasin, un message poussé l'informe sur son téléphone de promotions qui vont l'inciter à entrer et à réaliser la décision d'achat.

5. Que faire de tout ce temps gagné ?

Ce n'est aujourd'hui plus un mystère, et de grandes entreprises l'ont très tôt compris, dès lors que des tâches rébarbatives, chronophages ou énergivores sont confiées à des machines, des logiciels ou à des sous-traitants, le temps gagné peut positivement être consacré à des travaux plus productifs.

Si votre entreprise B2C est un restaurant ou bar à succès, vos employés passeront volontiers plus de temps avec les clients que derrière une caisse. Ils développeront ce contact unique qui fait la marque de fabrique de votre établissement. Un exemple simple de technologie aujourd'hui parfaitement intégrée, dans un établissement de type bar ou restaurant, est le terminal de commande connecté qui envoie directement l'ordre en cuisine ou au bar.

Certains de ces conseils, vous l'aurez remarqué, demandent un peu d'investissement, d'autres une simple réflexion sur la façon d'améliorer et de moderniser la relation clients. Alors êtes-vous une entreprise 2.0 ou non ?


___________________________________

publié le 2017-03-16 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution