logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

5 mauvaises habitudes à éviter pour prévenir les problèmes auditifs


Nous naissons toutes et tous avec un capital d'environ 15'000 cellules ciliées qui vont vibrer avec les ondes et les transformer en son. Ces cellules vieillissent et ne sont jamais remplacées. C'est la raison pour laquelle notre audition décline irrémédiablement en avançant dans l'âge. C'est aussi à cause de mauvaises habitudes que certaines personnes de 40 ans peuvent parfois avoir un niveau d'audition de personne âgée de 80 ans.

Si le mal est déjà fait, il vous faudra un appareil auditif intra-auriculaire moderne prescrit par un audioprothésiste. En attendant, voici quelques conseils permettant d'éviter des dommages irréversibles.

1. Gare aux enceintes acoustiques

Évitez les établissements qui ont la réputation de proposer un niveau sonore élevé, comme certaines salles de concert ou discothèques. S’éloigner des enceintes acoustiques durant un concert de musique est en outre vivement conseillé pour ne pas endommager son audition.

Si vous ne pouvez vraiment pas vous passer d'aller voir votre groupe préféré se produire sur scène, vous avez la possibilité de porter des bouchons protecteurs en mousse qui sont invisibles et très efficaces pour réduire l'exposition aux ondes sonores.

2. Baissez le volume

Vous devriez avoir le souci permanent de contrôler le niveau sonore du baladeur, de la chaîne Hi-Fi et de l’autoradio. L'un des exemples les plus connus dans le monde de la musique est la mésaventure du leader du célèbre groupe de rock AC/DC, Brian Johnson. Après des années d'écoute de rock à fond dans les oreilles, ses médecins l'ont prévenu qu'il devait tout arrêter s'il voulait conserver son audition.

Les bruits du quotidien, comme ceux de la tondeuse à gazon, de la souffleuse à feuilles ou des échappements et criards des voitures et des motos sont également des dangers potentiels pour les oreilles. Ici aussi un casque de protection est plus que recommandé si vous devez souvent manipuler des engins bruyants ou être exposé sur la durée à des pics sonores. Portez toujours un casque en deux-roues !

3. Contrôlez la durée d'exposition

En parallèle, mieux vaut réduire la durée d’exposition aux écoutes en fonction du niveau sonore. Les durées hebdomadaires d’écoute ne doivent pas dépasser 20 heures à 93 dBA (pour un baladeur ou un autoradio) ou 4 heures à 100 dBA (baladeur à volume maximum) ou encore 2 heures à 103 dBA (discothèque). Sachez que le seuil de danger est fixé entre 80 et 85 dBA.

Parmi les mauvaises habitudes à perdre, visez en priorité :

  • le volume du baladeur au maximum
  • porter en permanence des écouteurs et jouer de la musique sans pause
  • fréquenter trop souvent discothèques et lieux de concerts aux niveaux sonores élevés

4. Attention aux sports connus pour leurs risques potentiels

Il existe un certain nombre d'activités qui comportent des risques pour les conduits auditifs, comme le tir, ou la chasse, par exemple. La plongée sous-marine fait également partie des sports qui comportent des dangers pour le canal auditif et la cochlée, du fait des fortes différences de pression. Le port de casques de protection est obligatoire pour le tir et la chasse, mais il n'existe rien d'autre que la prudence pour vous protéger en plongée.

Il en est de même pour les sports de contact, comme la boxe ou le hockey. Rien ne peut véritablement prévenir d'un accident dans ces activités sinon un casque intégral efficace. Certains de ces sports nécessitent des contrôles réguliers.

Les salles de sport pourraient par ailleurs selon certains spécialistes représenter un environnement néfaste pour l'audition : choc des appareils ou effet de salle sont suspectés.

5. Ne pas négliger les symptômes

L'une des plus mauvaises habitudes pouvant conduire à des problèmes auditifs, voire à des conséquences plus graves et irréversibles, consiste à ne pas prêter d'attention suffisante à des changements liés au centre de l'équilibre.

En effet, l'oreille n'est pas qu'un organe auditif. L'oreille interne est également le centre de l'équilibre, aussi il est indispensable d'effectuer un contrôle en cas de vertiges, maux de tête, douleurs dans le cou et à la base du crâne, perte d'équilibre ou acouphènes à répétition.

Pour conclure, n'oubliez jamais un des premiers conseils à suivre afin d'éviter la crevaison des tympans : ne jamais introduire quoi que ce soit de plus petit que le coude dans ses oreilles !


___________________________________

publié le 2017-02-16 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution