logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

Calculer votre capacité d'emprunt hypothécaire : quelles sont les erreurs à éviter ?


Dans le calcul d'une capacité d'emprunt hypothécaire, les mêmes erreurs reviennent souvent. Au bout du compte c'est le surendettement qui menace et une spirale infernale qui s'enclenche. Parmi les erreurs courantes, en voici quelques-unes facilement évitables.

Dépasser sa capacité d'emprunt

Première erreur, dépasser la capacité d'emprunt peut conduire à une situation délicate de surendettement. Les points qu'il faut bien garder à l'esprit lors du calcul de sa capacité d'emprunt :

  • le montant des mensualités
  • l'âge que vous aurez à la fin du remboursement
  • le calcul des intérêts incluant l'assurance sur la marge de crédit
  • l'éventuelle fluctuation des taux d'intérêt

En vous adressant à un courtier hypothécaire qui fournit un calculateur d’hypothèque pour connaître le montant de vos versements, vous diminuez une grande partie de ces risques.

Prendre le maximum

Une autre erreur courante consiste à accepter le maximum qu'une institution financière propose de vous offrir ou de souscrire à la durée maximale d'amortissement. Le risque est là aussi de rapidement se retrouver en situation de surendettement par accumulation de crédits. Il est facile d'oublier les autres crédits à rembourser :

  • cartes de crédit
  • crédit voiture (prêt-auto)
  • crédit à la consommation
  • Régime enregistré d'épargne-retraite (REER)
  • Régime d’accession à la propriété (RAP)
  • endettement étudiant des enfants

Et encore toutes les dépenses familiales courantes :

  • impôts
  • taxes diverses
  • entretien et réparations de la maison, services publics
  • frais de déplacement (essence, réparations voiture, stationnement, etc.)
  • assurances
  • vacances, loisirs, etc.

Il est facile également de se dire « on aura le temps de voir venir dans 35 ans ». Estimez par exemple si durant les dernières années de remboursement vous ne serez pas à la retraite avec un revenu diminué.

Dans le calcul d'amortissement brut de la dette, le total de l'hypothèque, des impôts fonciers, du chauffage et de la moitié des charges de copropriété ne doit pas dépasser 32 % du revenu brut du ménage. L'amortissement total de la dette ne doit pas dépasser 40 % du revenu brut du ménage pour éviter le surendettement.

La charrue avant les bœufs

Une maison est avant tout une dépense plus qu'un investissement. Trop nombreux sont les emprunteurs qui misent sur la capacité du marché immobilier à les rendre un jour millionnaires.

Les frais occasionnés pour l'entretien et les réparations de la maison doivent figurer dans votre budget annuel. S'il est parfois difficile de les évaluer précisément, ayez bien conscience qu'ils ne vont pas s'évaporer d'eux-mêmes dès le moment que vous arrêtez d'y penser...

Renouveler une hypothèque sans négocier

Selon un sondage, le quart des propriétaires (27 %) laisserait leur hypothèque se renouveler automatiquement sans même négocier. C'est pourtant simple, n'acceptez jamais la première offre de renouvellement d'hypothèque !

N'hésitez surtout pas à magasiner et à comparer les taux proposés sur le marché. Les banquiers ne seront jamais surpris si vous négociez, c'est un scénario auquel ils sont rodés de longue date. Vous pourriez grâce à ce simple geste réaliser de substantielles économies sur le remboursement de la dette.

Exemple : en ne payant que 3 % au lieu de 5 % sur une hypothèque de 100 000 $, vous réduisez les mensualités de 100 $. Au bout de cinq ans, vous aurez économisé 10 000 $ d'intérêts, soit l'équivalent d'une nouvelle piscine. Est-ce suffisamment convaincant ?

Négliger de lire son contrat

Que ce soit en petits caractères en bas de page ou clairement imprimées devant vos yeux, ne négligez aucune des parties du contrat que vous signez. Dans tout contrat figurent :

  • les frais
  • les restrictions
  • les pénalités

Êtes-vous parfaitement en accord avec ce que vous signez ? Prenez toujours le temps de la réflexion avant de vous précipiter.


___________________________________

publié le 2017-03-21 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution