logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

Les espèces protégées au Québec


Depuis le 22 juin 1989, le Québec a adopté la loi sur les espèces menacées ou vulnérables (LEMV). Il s’agit d’un dispositif qui permet de conserver toutes les espèces qui sont présentes sur le territoire. Par ailleurs, on peut noter que le nombre d’espèces à protéger ne cesse d’augmenter chaque jour. Ce sujet vous intéresse ? Apprenez-en davantage en continuant à lire notre article.

Quelles sont les espèces protégées au Québec ?

D’après la LEMV, il existe 38 espèces protégées dont 20 sont classées menacées et 18 vulnérables.

Dans la catégorie des espèces menacées, on a :

  • Les poissons : Chevalier cuivré, Dard de sable, Lamproie du Nord
  • Les amphibiens : Salamandre sombre des montagnes
  • Les tortues : tortue luth, tortue mouchetée, tortue-molle à épines, tortue musquée
  • Les oiseaux : Grèbe esclavon, Paruline azurée, pic à tête rouge, Râle jaune, pluvier siffleur, Sterne caspienne, Sterne de Dougall
  • Les mammifères : Carcajou, Caribou des bois, Satyre fauve des Maritimes

Et dans la catégorie des espèces vulnérables, on trouve :

  • Les poissons : Alose savoureuse, Chevalier de rivière, Méné d’herbe, Fouille-roche-gris
  • Les amphibiens : Rainette faux-grillon de l’Ouest, Salamandre pourpre
  • Les tortues : Tortue des bois, Tortue géographique
  • Les oiseaux : Aigle royal, Arlequin plongeur, Grive de Bicknell, Petit blongios, Garrot d’Islande, Pygargue à tête blanche
  • Les mammifères : Caribou des bois et Ours blancs

Qu’en est-il des animaux indésirables ?

Toutes les espèces menacées et vulnérables ne sont pas forcément logées dans les aires protégées. En effet, on peut par exemple les observer à l’état sauvage, au cours d’une promenade en forêt. Il peut également arriver que certains animaux viennent pointer le bout de leur nez dans notre propriété. Et malheureusement, ces petites bêtes peuvent causer d’énormes dégâts dans le jardin et la maison.

C’est le cas de la moufette. En plus de dégager une odeur nauséabonde, cet animal infeste nos jardins en creusant des trous un peu partout, à la recherche de nourriture. Elle se nourrit d’un peu de tout comme les légumes, les fruits, les graines, les insectes et les souris.

Malgré les ravages qu’elle peut causer, il est interdit de tuer cette bête. En cas d’invasion, nous vous conseillons donc de faire appel à un exterminateur sur la Rive-Sud. Ce professionnel pourra établir un plan d’action pour capturer simplement la bête. Une fois piégée, elle sera placée dans une cage. L’exterminateur la transportera ensuite dans son milieu naturel où elle sera relâchée.

 Même s’il est assez facile de se débarrasser des animaux indésirables, vous devez prendre toutes les précautions pour éviter une nouvelle invasion. Ainsi, pensez à entretenir régulièrement votre pelouse. Vous devez également sceller les bacs à ordures et surtout, évitez de laisser traîner de la nourriture et des déchets dans le jardin.


___________________________________

publié le 2020-11-19 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution