logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

Les métiers manuels les plus exposés à l'apparition du syndrome du tunnel carpien


On a tendance à penser que le syndrome du tunnel carpien (STC) est une maladie moderne liée à l'utilisation intensive des claviers d'ordinateurs, mais de nombreux autres métiers peuvent être responsables de cette maladie qui touche le nerf médian.

Qu'est-ce que le syndrome du tunnel carpien ?

Les tendons (ici ceux du poignet) fonctionnent comme un piston. Pour jouer leur rôle correctement, ils doivent être lubrifiés à l'intérieur de leur gaine protectrice. Tous les doigts, à l'exception du petit doigt (ou auriculaire), sont contrôlés par le cerveau via le nerf médian qui passe dans le tunnel carpien.

Le syndrome du tunnel carpien, ou STC, est une inflammation de ce nerf qui peut parfois être comprimé ou endommagé. La cause provient d'une mauvaise lubrification des tendons des doigts qui provoque alors une tension inhabituelle sur le nerf médian, raison pour laquelle le STC est particulièrement douloureux.

Quels gestes peuvent entraîner des problèmes liés au canal carpien ?

Selon le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST), les facteurs suivants favorisent l'apparition d'un syndrome du canal carpien :

  • mouvements répétitifs de la main
  • positions non naturelles de la main
  • préhension serrée
  • stress mécanique exercé sur la paume des mains
  • vibrations

D'une manière générale on pourrait dire que tout métier où l'utilisation d'un outil est nécessaire peut provoquer ce type de lésion.

Les métiers à risque

En fait, certains métiers manuels ou exigeants pour les mains et les poignets sont plus particulièrement exposés à l'émergence de ce douloureux problème. Ce sont notamment :

  • métiers de la confection, de la couture, du tricot, conducteur(-ice) de machine à piquer
  • agriculteur(-rice), travailleur(-euse) agricole
  • travailleur(-euse) des chaînes de montage
  • mécanicien(ne)
  • jardinier(-ère)
  • peintre, charpentier
  • concierge et nettoyeur
  • musicien(ne)
  • caissier(-ère), réceptionniste
  • métiers d'assemblage de l'industrie électronique
  • serrurier
  • métiers vétérinaire
  • métiers liés à de longues heures d'utilisation d'un clavier d'ordinateur

Quels sont les symptômes du STC ?

Les patients atteints du syndrome du tunnel carpien connaissent généralement un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • picotements dans le pouce, l'index, le majeur et l'annulaire
  • douleurs nocturnes
  • douleur qui s'étend au bras et à l'épaule
  • engourdissement
  • perte de dextérité
  • perte de force dans la main
  • difficulté à pincer ou à saisir des objets
  • assèchement de la peau

Que faire ?

Si les symptômes sont légers :

  • repos
  • anti-inflammatoires
  • packs réfrigérants
  • port d'une attelle (y compris durant le sommeil)
  • exercices spécifiques par un physiothérapeute ou un ergothérapeute ainsi que le yoga

Lorsqu'une incapacité est constatée, il faudra peut-être passer par une intervention. Il existe par exemple une technique ultramoderne et peu invasive pour traiter définitivement le syndrome du tunnel carpien : la décompression endoscopique. Les avantages de cette technique sont les suivants :

  • anesthésie locale
  • intervention rapide en une dizaine de minutes seulement
  • mini incision
  • douleur minimale
  • pas de point de suture
  • soulagement immédiat des symptômes
  • usage de la main retrouvé en 24 à 48 h
  • permet de traiter les deux mains en une seule séance
  • permet de reprendre ses activités trois fois plus rapidement qu’avec n’importe quelle autre intervention chirurgicale

Ne pas négliger la prévention

L'employeur peut jouer un rôle favorable afin de prévenir ce type de maladie professionnelle. Les flexions répétées et inhabituelles du poignet en étant le plus souvent à l'origine, il est possible d'optimiser certains gestes répétitifs ou d'utiliser des dispositifs de protection des mains et des poignets.

Il ne faut pas oublier non plus que certains facteurs non professionnels peuvent favoriser l'apparition du syndrome du tunnel carpien, comme le diabète, une tendance à l'arthrite, la ménopause ou l'emploi de contraceptifs oraux (sans oublier de mentionner toute lésion antérieure aux poignets).


___________________________________

publié le 2017-05-25 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution