logo Netrevolution Internet
   
 
 
 

Les signes avant-coureurs d'une perte auditive progressive


À la fois organe de l’équilibre et organe de l’audition, l'oreille interne est composée de cellules pouvant se dégénérer suite à différentes causes. Certains signes devraient alerter sur la possibilité d'une perte auditive plus ou moins importante.

Perte d'identification des sons aigus

Le saviez-vous ? 60 % de la compréhension vocale repose sur l'identification des aigus.

C'est l'un des symptômes de la baisse auditive liée à l’âge, également appelée presbyacousie, qui ne concerne que certains types de sons. Les voix des femmes et des enfants se confondent et les voix mâles deviennent indistinctes, comme un brouhaha sans relief.

Les autres signes de presbyacousie sont :

  • une hypoacousie ou l'impression d’entendre les personnes de très loin
  • l'impression que les interlocuteurs n'articulent pas
  • acouphènes, bourdonnements, sifflements, grésillements, cliquetis
  • des proches ou le voisinage vous signalent que vous écoutez trop fort la radio ou la télévision

Le vieillissement des cellules est inévitable chez plus d'un tiers des personnes âgées de plus de 65 ans et peut apparaître de manière naturelle (sans facteur extérieur aggravant) dès l'âge de 18 ans. Mais plus généralement, les premiers symptômes sont détectés dès l'âge de 50 ans.

Les sifflements

S'ils font partie des possibles signes de vieillissement auditif, les sifflements temporaires sont également présents dans le quotidien des plus jeunes. Il faut y être particulièrement attentif, surtout en cas de fréquentation répétée de boîtes de nuit ou de salles de concert et d'utilisation de casque d'écoute.

Si les sifflements ne passent pas, il est vraiment très important de consulter sans gêne un spécialiste ORL. Une lésion de la cochlée peut être irréversible.

La fatigue auditive

Vous entendez bien les conversations, mais vous avez l'impression que leur volume baisse avec le temps ? Il pourrait s'agir d'un signe de fatigue auditive liée à un kyste présent sur le nerf auditif.

Les efforts imperceptibles que le corps doit consentir pour compenser cette fatigue auditive peuvent provoquer une fatigue générale.

Des douleurs dans l'oreille sont un signe évident de problème de fatigue auditive et il faut immédiatement supprimer la source de ces douleurs (bruit constant, musique trop forte ou autres).

Déséquilibres et vertiges inattendus ou inhabituels

Vertiges et déséquilibres peuvent être vécus de façon tout à fait normale et naturelle, mais lorsqu'ils deviennent plus fréquents et inhabituels ils peuvent alarmer sur un problème d'oreille interne.

Les causes possibles :

  • infection ou inflammation de l’oreille interne
  • infection du nerf vestibulaire
  • maladie de Ménière
  • neurinome acoustique (tumeur)

Des solutions même en cas de perte auditive légère

Vous avez reconnu certains de ces symptômes ? Il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste, même en cas de perte auditive légère, afin d'aider à éviter des lésions plus graves. Une audioprothèse peut servir à protéger de cas plus extrêmes allant jusqu'à une perte auditive totale.

Après l'évaluation par un audioprothésiste pour identifier la prothèse qui convient le mieux suivant l'âge et l'étendue des lésions, vous pourriez retrouver un niveau de confort qui résoudra bien des situations gênantes de la vie courante.

Le cas particulier des hallucinations sensorielles

Des études ont été menées sur des cas d'hallucination auditive. Elles concluent qu'il est difficile de les repérer, car les personnes n'admettront pas facilement qu'elles puissent survenir de peur d'être prises en train de capoter. Elles ne sont pourtant pas à prendre à la légère et peuvent même aider à diagnostiquer des prémices de schizophrénie dans 50 % à 80 % des cas selon ces études.

Au-delà des problèmes de santé mentale, 5 autres pathologies associées aux hallucinations musicales ont été isolées :

  • la perte auditive
  • les lésions corticales focalisées
  • l’épilepsie
  • l’intoxication (drogues, médicaments, etc.)
  • les encéphalopathies inflammatoires

___________________________________

publié le 2017-05-25 par Netrevolution

forfait internet résidentiel
gestion web
journal internet estrie
Espace client



             
             
   

Appelez-nous dès maintenant
1-877-463-8738

   
  Internet NetRévolution